Blog

RSS
  • Rude Boy !

    11 Oct 2008, 8:55

    Ven. 10 oct. – Dub Incorporation

    J'ai découvert le groupe Dub Incorporation il y a deux ans et demi lors d'un concert à Beauvais. A l'époque je n'avais jamais entendu parlé du duo Originaire de Saint-Etienne. Ma surprise avait été immense, la prestation sur scène était tout simplement géniale.

    C'est donc avec plein d'espoirs que je me suis rendu au Zénith d'Amiens pour assister à mon deuxième concert de "Dub Inc". Un bémol malgré tout, le dernier album m'avait un peu laissé sur ma fin...

    Après une première partie très roots, Dub Incorporation sont arrivés sur scène en ouvrant avec le dynamique "Monnaie". Malgré l'absence de Lyricson en featuring (comme sur l'album original), la mayonnaise a pris tout de suite.

    Ils ont enchainés tous leurs tubes les uns derrière les autres en intercalant de ci de là certains titres du nouvel album.

    Grand moment du concert le rappel :

    Ils ont fait assoir toute la salle par terre avant de nous faire jumper sur "jump up again". Une belle façon de clôturer un authentique concert de reggae.

    Il n'y a pas à dire, Dub Incorporation est un des groupes phares de la scène française. Ils arrivent à canaliser une énergie énorme au service du public, capable de mettre le feu aux salles les plus froides.
  • A base de Pan Pan Pan !

    21 Sep 2008, 7:38

    Sam 20 sept. – NTM, Suprême NTM, Seyfu

    Hip-hopiennes, Hip-hopiens !

    Si vous aussi vous avez réalisé un rêve d'adolescent en assistant à votre premier concert d'NTM, vous avez dû être comblé par le spectacle offert à Bercy pour le retour de Kool le Shen et du Jaguar Gorgone !

    Malgré une première partie totalement anachronique (Sefyu !) et soporiphique, seule faut de goût de ce concert, c'est sous des hurlements que nous avons accueilli les deux compères, têtes cachées sous leur capuche, petit clin d'oeil street au passage.

    40 ans, mais toujours autant d'énergie, la seine saint denis c'est toujours de la bombe bébé ! Pour ceux qui avaient en tête le NTM Live 98, on retrouve les mêmes cris du Jaguar, la même agitation aux 4 coins de la scène, toujours la même envie et la même hargne quand il s'agit de scander "Nique le CSA".

    Le public a vieilli, une salle qui avait 25-26 ans de moyenne d'âge, beaucoup de demoiselles (pour un concert de rap il faut le signaler). Preuve en est que l'image machiste du hip-hop véhiculée dans les médias ne rebute pas les spectatrices les plus averties !

    Après s'être retrouvé sur la corde à linge, nous avons tous remué sur Ma benz ! Lord Ko au micro avec ses bimbos, tout était là !

    Nous avons eu droit également à une interprétation émouvante d'un ange dans le ciel, Kool Shen toujours aussi sincère quand il s'agit de rendre hommage à ses proches disparus.

    Zoxea, Busta Flex, Big Ali, voilà pour les principaux invités (j'en oublie !).

    On notera l'hécatombe après pass pass le oinj, la chaleur et le manque d'alimentation de certains (hum hum) seront venus à bout même des plus excités !

    Laisse pas très traînés ton fils, Check The Flow, Back dans les backs, La fièvre (a capella s'il vous plaît), pose ton gun, tous les classiques y sont passés.

    Nous nous sommes quittés sur une version très "nirvanesque" de seine saint denis style (version déjà entendue à Taratata).

    Une excellente soirée pleine de nostalgie, NTM est fidèle à sa réputation, ils ont réussi à mettre la salle en trans.

    Seul bémol, la qualité du "son" n'a pas toujours été au rendez-vous.

    Tout n'est pas si facile, tout ne tient qu'à un fil...