MorkTarMus

Fait moitié-rêve et moitié-rage, 24, hombre, Islandia
Nemossos Made MetalheadVisto por última vez: Domingo por la noche

169755 scrobblings desde 3 Sep 2007

0 temas favoritos | 0 mensajes | 27 listas de temas | 16 notas

  • Agregar a amigos
  • Enviar un mensaje
  • Dejar un nota

Tu compatibilidad musical con MorkTarMus es Desconocida

Crea tu propio perfil musical

Temas escuchados recientemente

Notas

Dejar un comentario. Entra en Last.fm o regístrate.

Conóceme





You tried to change me but you can't, I just play what I want,
I see all these puppets, dancing in the sun set..
From my head to my shoes, Already full of Blues...




Tout ce que je sais, c'est que nous vivons dans un monde dont on ne s'évade pas.

My compilations
From Nemossos to Ólafsfjörður
I - II - III - IV - V - VI - VII - VIII - IX - X - XI - XII - XIII - XIV - XV - XVI - XVII - XVIII - XIX - XX - XXI - XXII - XXIII - XXIV - XXV - XXVI - XXVII (New!)

My collection
@Discogs
40 Cassettes - 76 CDs - 37 Vinyls - 15000+ Digitals - Wishlist


'Lloyd Project' Fan
Lloyd Project Soundcloud

« Quand je serai fatigué
De sourire à ces gens qui m'écrasent
Quand je serai fatigué
De leurs dire toujours les mêmes phrases
Quand leurs mots voleront en éclats
Quand il n'y aura plus que des murs en face de moi
J'irai dormir chez la dame de Haute-Savoie

Quand je serai fatigué
D'avancer dans les brumes d'un rêve
Quand je serai fatigué
D'un métier où tu marches où tu crèves
Lorsque demain ne m'apportera
Que les cris inhumains d'une meute aux abois
J'irai dormir chez la dame de Haute-Savoie »
Francis Cabrel, France, 1953-.

Seen live (95 bands) :

Best ever : Emperor - Windir - Watain (x2) - Iron Maiden - Dark Tranquillity - Immortal - Necrophobic - Kataklysm - Carach Angren - Seether - Urfaust - Metallica - Amon Amarth - Powerman 5000 - Hatebreed & Shining

Excellent : Deströyer 666 - Nargaroth - Rob Zombie - Powerwolf - Enslaved - Black Sabbath - Septic Flesh - Impaled Nazarene - Equilibrium - 1349 - Tristania - Moonspell - Dark Funeral - Sepultura - Turisas - Alice Cooper - Kiss - Sabaton (x2) - Deathstars - Negură Bunget - Motörhead - Nile - Aerosmith - Eluveitie (x2) - Kampfar - Urgehal - Annihilator - Ultra Vomit - Ensiferum - Zonaria - Accept - Arch Enemy - Axl Rose (Gun n' roses) - Gojira - Ulver - The Ruins of Beverast - Soulfly - Nefarium & Twisted Sister

Good : Behemoth - Swallow The Sun - Finntroll - Soundgarden - Gorgoroth - Dead Shape Figure - Marduk - Otargos - Maleficentia - Secrets of the Moon - Katatonia - Cradle of Filth - Volbeat - Ihsahn - Gehenna - Necroblood - Gorguts & Fear Factory

Okay : Nocturnal Depression - Airbourne - Sepultura - Saxon - Hypocrisy - Obscura - Sigh - Nevermore - The Faceless - 3 Inches of Blood - Evohe - The Arrs - Nile - Carnifex - Crankset - Aqme - The Black Dahlia Murder - Ingested - Impiety - Kronos - Order Of Apollyon & Nachtmystium

To Come (1 band) :

IN FLAMES



« Et tu m’es apparu miroir, frangin de haine,
Généreux pourvoyeur de crépuscules et de glaces,
Discordant cor de la rancœur européenne
Soufflant des fanges sur les contempteurs de ma race
Toi Métal Noir ! Forgé dans la nuit des garages
Comme un obus artisanal
Fait moitié-rêve moitié-rage,
Toi Métal Noir ! Sortant des tripes de la terre
Comme une énorme sonde anale
Exploser des villes entières !
Toi Métal Noir acier découpailleur de gorges
Éperon fatal national
Faisant que roses du rouge dégorgent,
Toi Métal Noir dont soudain, j’ai emprunté les ailes
D’immense corbeau boréal
Pour m’arracher bien loin, vers de plus nobles citadelles ! »
La sale Famine de Valfunde, France, 1982-.

Per Aspera Ad Astra - « When you tear out a man's tongue, you are not proving him a liar, you're only telling the world that you fear what he might say. »

George R.R. Martin, A Clash of Kings



« Quand on m'aura prouvé la sublimité de notre espèce, quand on m'aura démontré qu'elle est tellement importante à la nature que nécessairement ses lois s'irritent d'une telle destruction, alors je pourrai croire que cette destruction est un crime »
Donatien A. F. de Sade, France, 1740-1814.


Fredrika Stahl fan

Début du troisième millénaire, la dictature est bancaire!
Différents trafics et méfaits, les grandes fortunes,
Cachent un crime parfait! Par delà tout et son contraire!
Un nouvel ordre mondial, prêt pour une troisième guerre!
Par delà le bien et le mal, scruter la réalité à la loupe!
Regard au laser des complots, des plus secrets!
Des pieux de plus! Plantés dans nos chairs,
Très peu ou pas assez! Attristés par la misère,
Leur liberté est financière! Ils ont les moyens,
D'aimer le monde tel qu'il est!
Mass Hysteria « Sérum Barbare », France, 2012.



Dans ton désespoir, il reste un peu d'espoir,
Celui de voir les gens sans fard et moins bâtards!
Mais cesse de faire le point, serre plutôt les poings,
Bouge de ta retraite, ta conduite est trop parfaite!
Relève la gueule, je suis là, t'es pas seul!
Ceux qui hier t'enviaient, aujourd'hui te jugeraient!
Antisocial, tu perds ton sang froid!
Repense à toutes ces années de service!
Antisocial, bientôt les années de sévices,
Enfin le temps perdu qu'on ne rattrape plus!
Tu bosses toute ta vie pour payer ta pierre tombale,
Tu masques ton visage en lisant ton journal,
Tu marches tel un robot dans les couloirs du métro,
Les gens ne te touchent pas, il faut faire le premier pas,
Tu voudrais dialoguer sans renvoyer la balle,
Impossible d'avancer sans ton gilet pare-balle!
Tu voudrais donner des yeux à la justice!
Impossible de violer cette femme pleine de vices!
Trust, « Antisocial France », 1980.


You see, madness, as you know, is like gravity.
All it takes is a little push!


« Je vois dans ces flots d'invectives, je vois surtout des gens qui boivent, qui mangent, qui dorment, somme toute toutes les fonctions humaines, qui sont toute assez vulgaires, et je dirais qu'ils sont lourds. Leur esprit est lourd. C'est ça qui me semble surtout... Il n'a jamais cessé d'être lourd. [...] Il y a très peu de légèreté chez l'Homme. Il est lourd n'est-ce pas !.. Et alors maintenant, il est extraordinaire de lourdeur. Et puis l'auto, l'alcool, l'ambition, la politique... le rendent lourd, encore plus lourd. Nous verrons peut-être un jour une révolte d'esprit contre le poids. Mais c'est pas pour demain. Pour le moment il est lourd. [...] C'est tout. Infirmes. Ils pèsent, ils sont infirmes. La lourdeur les rend infirmes. Par conséquent il faut se méfier, ils sont prêts à tout. Oh oui, prêts à tout. Pour activer encore la lourdeur ils boivent, et quand ils boivent, c'est des marteaux pilons. C'est effrayant, des marteaux pilons sans contrôle. Ils augmentent leur poids, au lieu de se rendre léger. »
Louis-Ferdinand Céline, France, 1894-1961.



« Le grand homme est comme l’aigle; plus il s’élève, moins il est visible, et il est puni de sa grandeur par la solitude de l’âme. »
Henri Beyle, "Stendhal", France, 1783-1842.



« Naturellement devant la factualité de telles caricatures nous ressentons un soupçon sur la facticité de ce monde, une vague angoisse de déréalisation, à mi chemin entre l’hallucination simple et le bad trip, qui pourrait pousser au désengagement : tout cela me concerne-t-il ?
Ce monde est une parodie de monde. Il lui manque le sceau de l’authentique. La « réalité » manque de légitimité, le monde entier est un théâtre et nous tous autant de bouffons. Dont la "vie" est une ombre qui passe, le passé n’est plus rien, le présent ne parait pas solide, l’avenir improbable. Il ne reste rien, sinon ce mauvais rêve, même pas le nôtre, car le rêveur atteint d’Alzheimer est sans doute une divinité ancienne en train de pourrir au fond de la cave de Malpertuis. »
Félix Niesche, France.



« Les victimes de la Peste déjeunent avec leurs amis et dinent avec leurs ancêtres au Paradis. »
Giovanni Boccaccio, Italy, 1313-1375.

« C’est une histoire – pleine de bruit et de fureur, dite par un idiot – Et qui n’a pas de sens. »
William Shakespeare, England, 1564-1616.

Want to know more about me..? Here you go :


« Je me promenais sur un sentier avec deux amis — le soleil se couchait — tout d'un coup le ciel devint rouge sang je m'arrêtais, fatigué, et m'appuyais sur une clôture — il y avait du sang et des langues de feu au-dessus du fjord bleu-noir et la ville — mes amis continuèrent, et j'y restais, tremblant d'anxiété — je sentais un cri infini qui se passait à travers l'univers. »
Edvard Munch, Norway, 1863-1944.



« La beauté est une ressource essentielle, à travers elle, nous appréhendons le monde comme notre maison ; et grâce à cela, nous amplifions notre joie et remédions à nos tristesses. L'art et la musique font briller une lumière qui donne du sens à notre vie ordinaire : nous pouvons confronter ce qui nous traverse pour trouver la consolation et la paix en leur présence.
Cette capacité de la beauté à réduire nos souffrances est une des raisons pour laquelle la beauté peut être vue comme un substitut à la religion. Pourquoi voir le sacré et la beauté comme des rivaux et pas comme deux forces avançant côte à côte ? Deux portes ouvrant sur le même espace, dans lequel nous trouverions notre place. »
Roger Scruton, United Kingdom, 1944-.



LOL TOO LONG ; DIDN'T READ ! LOL YOU MAD ?! TL ; DR ! LOL OUTTA HERE BYE!