Live report très rapide du festival Asymmetry

RSS
Compartir

4 May 2010, 9:03

Thu 29 Apr – Asymmetry Festival II

Venu pour faire la chronique du festival pour le webzine eklektik,, j'écrirais prochainement une version plus longue et plus détaillé de ce festival mais voilà en gros ce que je peux dire des concerts.

Jeudi

The Mount Fuji Doomjazz Corporation : Set accompagné d'une projection d'extrait de Elephant man de Lynch. Pas aussi lourd que sur disque mais pour un set préparé pour l'occasion ça envoyait bien et j'en redemande. C'était aussi leur troisième concert.
Zu : Même set qu'au Glaz'art avec un son plus patate et des fans attentif qui ne sautille pas, du coup j'ai largement préféré qu'en France.
Drumcorps : En mode metal + breakcore avec des morceaux de Grist et ses samples de Converge, Botch, Cave In et Pig Destroyer et de nouveaux titres joués à la guitare accompagné du laptop pour le rythme. Excellent set, bien intense pour tout ce qui a été joué même si les nouveaux titres sont moins chaotique. Les fans étaient de sortis et j'aimerais revoir ça, d'autant qu'il tournera normalement avec le guitariste d'Animosity (RIP).
Bong-Ra : Même set qu'en Angleterre en plus dansant. Mélange indus + dub + breakcore. Pas facile de s'y faire en fin de soirée quand on débarque de l'avion et des galères sur place pour trouver l'hôtel mais il est clairement au top et du même que Venetian Snares.

Vendredi

Khuda : Arrivé en retard à cause de problème de bagnole donc pas vu leur set car occupé ailleurs.

Dark Castle : Du même avis que Pearly sur leur prestation à Paris. C'est marrant au début mais vite chiant. La voix n'apporte rien, les riffs sont quelconque et seul le batteur sauve les meubles mais garde un rythme beaucoup trop lent pendant tout le set pour que ça attire mon attention durablement.

Altar of Plagues : White tomb + Tides enchainé direct, c'était bien bien mortel et j'ai trippé comme il faut. Ce groupe peut aller encore plus loin mais ils ont déjà un niveau de folie maintenant. Le public était super enthousiaste pendant et après et ça le valait.

Secret Chief 3 : Je découvrais et j'ai adoré. Super en place (normal, vu le niveau des musiciens) avec Toby Driver de Kayo Dot à la basse. Il faut que je me prenne des disques de Secret Chief 3 (oui, je sais qu'il ne joue qu'en live avec eux).

Year of No Light : Le nouveau line up avec deux batteurs (qui se relaie au clavier), trois guitares et une basse défonce sévère et les nouveaux titres sont largement meilleurs que les anciens. Le batteur de Altar of Plagues sur le côté de la scène kiffait grave et il avait raison.

Kylesa : Même set qu'au Furia. Bonne énergie, bon morceau, bon set. Je ne suis pas fan mais j'apprécie toujours de les voir en concert.

Samedi

Kasan : Groupe NeurIsis allemand tout ce qu'il y a de plus convenu. Bien joué mais très chiant avec des projections déjà vues milles fois.

Time to Burn : Ca fait plaisir de les revoir après un an loin de la scène. Un peu rouillé et fatigué du voyage (il parlait un peu en français entre les morceaux et je suis pas sur que le public comprenait) mais efficace et bien comme il faut. Les morceaux d'Is.land sonnent vraiment très bien en live (beaucoup mieux que dans mes souvenirs de l'album) et le son aidant j'ai pris beaucoup de plaisir. Ils ont finis par le morceau le plus calme de l'album avec le bassiste au chant et ça rendait parfaitement. Surement ma meilleure expérience avec eux et je ne me suis pas caché de leur dire à leur stand de merch (après qu'un couple soit passé acheter les albums et se les faire dédicacer, LA grand classe).

TesseracT : GAAAAAAAAAAAAAAAAY ! Sorte de Meshuggah pop ou de Textures sans la dynamique. Le chanteur bouffe tout l'espace et leurs riffs sont tellement bourrés de contre temps que l'on ne sent pour les contre temps. Chiant et décevant pour un petit groupe qui promettait pourtant pas mal à leur début.

Black Shape of Nexus : L'hopital psychiatrique est de sorti. Grosse ambiance bien vener et pesante mélangé à une attitude enthousiaste. Le groupe donne tout et défonce avec un sludge / doom ultra puissant et finit le concert sous les applaudissement généreux du public à qui le guitariste a distribué des bières en remerciement.

Jesu : Passé les petits soucis d'accordage le duo Darmuid et Broadrick envoie ce qu'il faut avec des riffs bien lourd mais mélodique et une boite à rythme qui les fait passer pour une version très aérienne de Godflesh. Ce n'était pas niquel mais c'était tout de même très bon. Broadrick a enchainé ensuite avec un set de Final mais je ne suis pas resté (fatigue et pas dans l'esprit pour voir Final même si je sais que c'est très bien).

Dimanche

Moja Adrenalina : Du Dillinger première période en version simplifié joué par des petits jeunes avec une attitude rentre dedans. Le gratteux et le chanteur passe sous la barrière et fonce dans la fosse pour jouer tout en rentrant dans les gens. Rien d'original mais c'était marrant à voir.

Necrodeath Mort : Duo anglais entre Ice et Techno Animal. Ca mixe en mode dub / drum and bass bien lourd et bien sombre avec un Mac, des effets de voir et une guitare et une basse. Super bien mené avec un set très varié mais une lourdeur constante qui ne s'efface pas de toute la performance. Le public était content et les mecs super surpris d'être aussi bien accueilli.

Mouth of the Architect: Je me suis fait chier. C'est bien joué et tout propre sur soi mais ça n'apporte rien de neuf au genre. J'avais pourtant adoré The ties that bind à l'époque mais je n'ai rien retrouvé de ce que j'ai aimé. Les gens étaient pourtant bien satisfait du set et il y avait de quoi... quand on aime. Trop de postcore tue le postcore.

Esoteric : Alors là ... LA GIFFLE ! J'avais bien aimé au Glaz'art mais sans plus et là par contre j'étais dedans. De plus, le groupe innove totalement en inventant le concert infinis ! En gros, le groupe a commencé vers 22H40 et je suis parti vers 00H40 alors qu'il continuait encore de jouer. En fait, comme il n'était pas payer, l'orga leur a dit qu'il pouvait jouer autant qu'il voulait. Du coup, tout the Maniacal vale et encore plus. Restait plus que 30 ou 40 personnes devant la scène quand je suis parti, des gens assit dans le fond et trois mecs allongés sur le parquet avec leur bières dans les mains. C'était énorme et j'ai kiffé jusqu'à ne plus pouvoir. Super soirée et excellente expérience, faudra que je demande à l'orga à quel heure ça c'est fini.

Comentarios

  • latekk

    dobra, kto tłumaczy? ;]

    4 May 2010, 9:51
  • Hororo

    Probably ^^ But seriously, could you repeat in english?

    4 May 2010, 10:16
  • latekk

    "ok, who will translate it into polish? ;]"

    4 May 2010, 10:31
  • norek01

    or at least post it again in english

    4 May 2010, 10:59
  • El2dar3

    english please:)

    4 May 2010, 11:40
  • Hororo

    I'll try to do that during the day but right now I'm at my job and I just copy pasted a post I did on a message board yesterday.

    4 May 2010, 12:08
  • El2dar3

    cool thx we are all very interested to read your constructive journal :) cheers

    4 May 2010, 19:45
  • blackless

    yes, we want it in english

    4 May 2010, 20:22
  • Hororo

    Here is the english version http://www.last.fm/user/Hororo/journal/2010/05/04/3m2uu8_a_very_short_review_of_the_asymmetry_festival_%28english_version%29

    4 May 2010, 20:32
  • disappearer-

    "Trop de postcore tue le postcore." Haha, c'est marrant j'ai eu la même réflexion en les entr'apercevant au Roadburn. Et étonnée de ce bouleversement chez Esoteric. Je les avais vu y'a une éternité et ça m'avait tellement gonflé...

    4 May 2010, 23:00
  • Hororo

    Là avec le son bien massif qu'ils avaient c'était du bonheur mais je peux comprendre que ça débecquette. On était plus des masses dans la salle.

    5 May 2010, 9:09
  • Hororo

    Ma chronique complète du festival est sur eklektik avec tout les détails et des infos sur comment se rendre sur les lieux http://www.eklektik-rock.com/livereport.php?report=244

    17 May 2010, 13:17
Ver todos (12)
Dejar un comentario. Entra en Last.fm o regístrate (es gratis).