Groove psyché

Concert

Con Cankun, Archers by the Sea y Monks of the Balhill

Evento pasado
Martes 24 de Mayo de 2011

La Bascule

2 rue de la Bascule
35000 Rennes
Francia
Mostrar en un mapa Mostrar en un mapa

Tel: 0299331040
Web: www.myspace.com/labascule

Cankun - Psyché / Ambient / Lo-fi
Monks of the Balhill - Expérimental / Folk / Lyrique

Entrée : 5€

Alors qu’il fait scintiller deux sorties de façon concomitante sur les labels Not Not Fun et Hands In The Dark, focus sur le Français Vincent Caylet, qui multiplie les blases pour mieux creuser son inclassable sillon.

Rêveur inlassable et chevronné, Vincent Caylet est déjà, en à peine cinq années, l’auteur d’une copieuse discographie folk, pop, psychédélique et expérimentale.
Parus sous une foultitude de noms correspondant à autant de projets solo marqués par une esthétique singulière (“V”, Archers by the Sea, The Pistil Cosmos), les productions de l’ex-moitié du duo Monks Of The Balhill – avec Vincent Fribault – se dévoilent désormais sous le curieux toponyme de Cankun, sorte de paradis balnéaire perdu où les guitares hawaïennes flottent sur des boucles musicales ondulantes.

Ainsi, Cankun marque la fin de l’extatique Archers By The Sea, projet clos en 2010 avec la parution de l’excellent They Were Floating Over The Mountain, They Were Kings chez La Station Radar et d’une poignée de chansons pour le label digital Beko.
Il annonce également de nouvelles explorations tropicales et nostalgiques : “J’ai créé Cankun car j’avais un besoin de créer du groove et de faire une musique plus rythmée… Mais ma musique est davantage celle d’une journée de fin septembre qu’une bande sonore de plein été”, affirme l’intéressé.

Spontanées et largement improvisées (on pense au premier album de Ducktails et au diptyque de James Ferraro, Clear/Discovery), les découvertes joueuses de Cankun vont illuminer le printemps :
Ethiopian Dreams verra le jour sur la tout jeune maison française Hands In The Dark alors que Jaguar Dance paraîtra sur support cassette via le prestigieux label-mécène américain Not Not Fun – qui se montre particulièrement attentif aux productions hexagonales en publiant le travail des camarades Holy Strays et High Wolf.

Cankun et la prolifique équipe des artistes français de l’expop (unis par de mêmes ambitions expérimentales et pop comme dénominateur commun) seraient-ils aujourd’hui en passe de conquérir le monde par les assauts répétés de leur psychédélisme addictif ?

Extrait de Magic Magazine :
http://www.magicrpm.com/a-lire/interview/cankun/presque-celebre-05-05-11
Comparte este evento:

Fotos

Cargar fotos…

Pon etiquetas a tus fotos en Flickr

Publica tus fotos de este evento en flickr.com poniéndoles la etiqueta:

Flickr

Notas

Dejar un comentario. Entra en Last.fm o regístrate.

¿Estuviste allí?

Cargando…
Cargando…

Crónicas

Nadie ha escrito una crónica de este evento por ahora.

Escribir una crónica de este evento